Chien prognathe

Souvent, lorsque l’on ne s’y connaît pas dans le monde canin et on veut acheter un compagnon chien, on cherche les éleveurs spécialisés dans la race recherchée et on choisit un chiot au coup de foudre. Cependant, on ne fait pas attention aux problèmes de santé ou génétiques que ce chiot peut avoir. Le prognathisme en est un. Cette tare génétique est d’office transmise d’une génération à une autre, et peut être la source de quelques problèmes de santé minimes.

Dans notre article aujourd’hui, nous allons vous expliquer ce qu’est un chien prognathe. Nous allons vous éclaircir ensuite sur les causes et les conséquences de cette pathologie. Nous allons vous montrer également les races qui sont concernées.

Nous vous souhaitons une bonne lecture!




Qu’est ce que le prognathisme?

Le prognathisme est un défaut de mâchoire chez un chien. Ce souci est d’origine squelettique et est distingué par un trouble au niveau de la longueur des mâchoires. Cette anomalie est également appelée « mâchoire de cochon ».

Nous distinguons deux types de prognathisme chez le chien:
Prognathe chez le chien

  • Le prognathisme inférieur: Dans ce cas, la mâchoire inférieure est plus longue et dépassent largement la mâchoire supérieure. Les chiens présentant cette anomalie sont parfois désignés de « chien grignard ». Les canins avec une face aplatie ont plus de chance de posséder ce défaut.
  • Le prognathisme supérieur: C’est le cas inverse du prognathisme inférieur. Cette fois-ci, c’est la mâchoire supérieure qui est plus longue et dépasse ainsi la mâchoire inférieure. On parle, dans ce cas, de chien « bégu ». Cette anomalie est plus susceptible de toucher un chien avec une tête allongée.



Pour conclure cette partie, un chien est prognathe lorsque ses deux mâchoires ne sont pas alignées. Cette anomalie peut toucher l’ensemble des races de chien. Elle peut être décelé dès la naissance du chien très facilement: Il suffit de passer votre doigt entre les mâchoires du chien lorsque sa bouche est fermée. Si vous y arrivez, c’est qu’il est prognathe.

Si votre chien est prognathe, il est recommandé de ne pas le faire reproduire pour mettre fin à cette tare. Toutefois, un défaut de dentition du chien peut parfois être confondu avec un prognathisme assez léger.

Les causes du prognathisme d’un chien

Le prognathisme du chien est un défaut congénital et toujours génétique. Pour qu’un chien présente cette anomalie, il doit avoir deux versions récessives du gène responsable de ce problème dans son patrimoine génétique.

En effet, si un chien ne possède qu’un seul gène récessif apporté par l’un de ces parents, il n’est pas prognathe mais peut transmettre cette anomalie à ses descendants s’il est couplé avec un autre canin porteur d’un gène récessif. C’est ce qui explique le fait que des parents ne présentant pas l’anomalie font des chiots prognathes.

De nos jours, aucun test ADN n’a vu le jour pour pouvoir déceler ce souci grave.

Les races concernées

En fonction de la race du chien, le prognathisme peut être considéré soit comme un défaut, soit comme une caractéristique souhaitable.

  • Le prognathisme comme défaut

    A la base, le prognathisme chez le chien est considéré comme un défaut génétique du fait du préjudice esthétique entrainé. Ce souci peut également causer des problèmes respiratoires ou des difficultés pour se nourrir.

    La conséquence primordiale de cette anomalie est qu’elle représente un défaut éliminatoire qui prive les chiens de pure race d’être confirmé.

    Toutes les races de chien peuvent contracter cette anomalie. Cependant, certaines d’entre elles Ont plus de chance de l’avoir, comme: le Beagle, le Cairn Terrier, le Cocker Spaniel Anglais, le Border Collie, le Berger des Pyrénées à poil long, le chien de Berger Belge, le Porcelaine, le Setter Irlandais Rouge ou bien encore le Yorkshire Terrier.

  • Le prognathisme comme caractéristique souhaitée

    Chez certaines races de chien, comme le Bulldog, le prognathisme est un caractère morphologique souhaité et recherché. C’est le cas également des autres races suivantes: le Boston Terrier, le Bouledogue Français et le Boxer.

    Pour ces races, l’absence de prognathisme provoque le refus de confirmation de chien de pure race.

Que faire si mon chien est prognathe?

Malheureusement, il n’y a pas de miracle, il n’y a aucun traitement efficace pour améliorer ou éliminer un prognathisme. Mais souvent, heureusement, cette anomalie n’influence que l’apparence du chien et ne répercute pas sur sa santé.

Toutefois, il est très fortement recommandé de ne pas faire reproduire un chien prognathe.

Cependant, si vous avez acheté votre chien chez un éleveur et que ce dernier ne vous a rien dit au départ, sachez que vous pouvez envisager de retourner le voir si vous découvrez par la suite que votre chien est prognathe, pour lui demander un remboursement partiel ou un changement de l’animal. Mais, n’oubliez pas, le prognathisme n’est pas un vice caché, vous auriez pu le voir au moment de l’achat.




Similar Posts: