Lorsqu’un chien arrive chez sa nouvelle famille d’accueil, l’une des premières choses qu’il fait généralement est de délimiter et fixer ce qui pour lui est son territoire. Il fixe les repères de ce territoire en urinant à divers endroits.




Ce comportement, complètement naturel dans le monde canin, fait appel à l’instinct territorial du chien. Cela représente un héritage profond d’un animal sauvage qui a été domestiqué. Corriger cette pratique nécessitera beaucoup de temps et de patience de la part du maître et de la famille d’accueil de manière général.

Le sens du territoire : un principe tout droit hérité de la vie sauvage

Le sens du territoire est une pratique qui est encore aujourd’hui très présente chez les chiens domestiques. Ils ont hérité de ce principe de leurs congénères sauvages, qui bougent en meutes et délimitent leurs zones de contrôle. C’est leur manière de faire comprendre aux autres individus que ces territoires sont à eux et que si quelqu’un ose les franchir, il n’est pas considéré comme un bienvenu. Ils délimitent généralement leur zone à travers des émissions d’urine.

Cependant, le chien ne garde pas une zone fixe dans le sens premier du terme, il veut juste faire passer un message. En agissant ainsi, il va marquer son passage dans cette zone, et laisser aux autres chiens un tas d’informations qu’ils vont découvrir à travers leur odorat. Ce comportement est considéré comme un moyen de communication pour les chiens.




Que ce soit à la maison, dans le quartier ou durant les balades au parc, votre chien va reproduire ce comportement à chaque fois qu’il mettra les pattes dans un nouvel endroit. C’est instinctif et cela se fait de manière presque involontaire chez lui.

L’urine, principal marqueur de territoire

Peu de temps après son arrivée dans votre maison, votre chiot va estimer que celle-ci correspond à son nouveau territoire. Il commencera à afficher sa présence dans tous les coins de la maison en délimitant sa zone de contrôle. Lorsque votre chien sera grand, il présentera un comportement défensif à chaque fois qu’un intrus se pointera sur son territoire.

Le principal élément que votre chien va utiliser pour marquer les limites de son territoire est l’urine. En effet, à travers l’urine, votre chien envoie des signaux à tous les intrus pour leur faire comprendre qu’ils se situent ou qu’ils sont tout près de sa zone exclusive, et qu’ainsi, ils sont sous le risque de punition de sa part.

Votre chiot adoptera le même comportement lorsque vous êtes à l’extérieur de la maison. Il profitera des balades au parc pour marquer son urine dans tous les coins. C’est une image habituelle que nous avons tous d’un chien que l’on croise dehors.




Que faire pour stopper ce comportement à la maison ?

Pour diminuer ou empêcher votre chien d’uriner à l’intérieur de la maison, il est fortement recommandé d’apprendre à votre chien la propreté dès son arrivée chez vous.

N’oubliez pas, vous ne devez pas gronder ou punir votre chien lorsqu’il fait ses besoins à la maison. Si vous le faites, il sera traumatisé et n’apprendra jamais car il n’arrivera pas à associer la punition à l’acte d’uriner dans la maison.

Nous vous conseillons pour toute l’éducation d’un chien de vous baser sur le renforcement positif. En effet, nous vous conseillons de faire des balades fréquentes en compagnie de votre chien et de le récompenser à chaque fois qu’il fait ses besoins à l’endroit souhaité. Au fur et à mesure que votre compagnon grandit, vous pouvez commencer à fixer les heures de promenades pour que votre chien apprenne à réguler ses envies.

Comme pour toute éducation ou dressage d’un chien, vous devez vous armer de patience. Comprenez votre chien, encouragez-le et félicitez-le à chaque fois qu’il adopte une bonne attitude. Oubliez les punitions et les châtiments car ils ne feront que traumatiser votre chien et affaiblir le lien que vous avez avec lui.




Similar Posts:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here