Le mot « pomsky » vous est encore étranger, ou l’avez-vous peut-être déjà entendu mais vous ne savez toujours pas de quoi il s’agit? Ne vous inquiétez pas, nous allons vous éclairer sur ce sujet en ce qui suit.




En effet, le Pomsky est une nouvelle race de chien qui fait ravage de l’autre côté de l’Atlantique. Elle n’est pas encore très répandue en Europe, mais un effet de mode vient de s’installer chez nous également. Dans cet article, nous allons vous présenter les spécifications de cette race de chien – le Pomsky.

Caractéristiques du Pomsky

PomskyDans cette partie, nous allons vous exposer toutes caractéristiques connues à ce jour sur la race de chien Pomsky.

  • Composition de la race Pomsky

    Le Pomsky représente le résultat du croisement du Husky sibérien avec le Spitz Nain, appelé également loulou de Poméranie ou chien poméranien. Cette nouvelle race de chien n’est pas reconnue par la FCI (Fédération Cynologique Internationale), mais sachez toutefois qu’il existe un club européen du Pomsky (EPC) qui tente de normaliser la race.

    En ce qui concerne l’évolution des générations du Pomsky, il faut savoir que le croisement entre une femelle Husky et un mâle poméranien donne un Pomsky F1 (de 1ère génération). Lorsque l’on parle de Pomsky F2 (de 2ème génération), celui-ci est le résultat du croisement entre deux Pomsky F1. De la même manière, le Pomsky F3 (de 3ème génération) est issu de parents Pomsky F2.

  • Les dimensions du Pomsky

    Comme nous venons de le citer ci-dessus, l’EPC a défini 3 tailles de Pomsky:

    1. Le petit a une taille comprise entre 20 et 30 cm, que ça soit pour les Pomsky de 1ère génération (F1), de 2ème génération (F2) ou de 3ème génération (F3).
    2. Le moyen atteint une taille comprise entre 30 et 40 cm pour les Pomsky F1, et entre 30 et 35 cm pour les Pomsky F2.
    3. Le grand a souvent une taille qui dépasse les 40 cm et concerne uniquement les chiens Pomsky F1.

    Comme vous pouvez le constater, à force et à mesure que nous avançons dans les générations et que la race se stabilise, les chiens Pomsky gardent une petite taille, et à partir de la 3ème génération de Pomsky (F3), nous ne retrouvons plus que la petite taille de ce chien (telle que l’EPC l’a définie).

  • Le corps du Pomsky

    Au niveau de la couleur, le Pomsky ressemble beaucoup à son antécédent le Husky. Il peut donc prendre des couleurs telles que le gris, le blanc, le fauve, le marron ou même encore le noir. En ce qui concerne le pelage du Pomsky, ce dernier présente des poils mi-longs à longs. Quant à sa tête, elle est bien équilibrée par rapport au reste du corps, avec des yeux en amande, qui peuvent afficher une couleur soit marron, soit bleue. Le Pomsky a hérité de son antécédent le Husky le risque d’avoir chacun de ses yeux d’une couleur différente, ce que l’on appelle avoir des yeux vairons.

    Les oreilles du Pomsky ressemblent beaucoup à ceux du Husky, elles sont petites et non distantes en haut de sa tête. Quant à sa queue, elle est longue et assez bien approvisionnée en poils.

  • L’espérance de vie du Pomsky

    Le Pomsky affiche une espérance de vie moyenne très correcte qui se situe entre 15 ans et 17 ans. Il suffit de faire en sorte de la garder en bonne santé.

  • La vie quotidienne du Pomsky

    Le Pomsky est un chien qui peut très bien vivre dans un appartement à condition bien sûr, comme pour tous les chiens, de lui prévoir au moins une promenade par jour. C’est également un chien qui s’adapte très bien à la vie quotidienne avec les enfants, à condition que ces derniers soient un minimum respectueux envers lui.




Origine du Pomsky

Cette nouvelle race de chien très prisée et à la mode aux Etats-Unis a connue le jour au départ dans le but d’obtenir un chien qui présente les traits du Husky tout en affichant une petite taille. Ceci afin que ce dernier soit compatible avec la vie quotidienne en appartement.

Généralement, tous les chiens Pomsky de 1ère génération sont le résultat du croisement entre une femelle Husky et un mâle poméranien.

Alimentation du Pomsky

Naturellement, le Pomsky a hérité des soucis alimentaires présents chez son antécédent le Husky, à savoir l’intolérance à l’amidon. Vous devez donc veiller à lui proposer une alimentation (croquettes ou autres) très faible en amidon, contenant une proportion correcte de protéines animales.

Entretien et santé du Pomsky

Comme pour tous les chiens à poils assez longs, il faut prévoir pour votre Pomsky une séance de brossage par semaine ou par quinzaine (tout dépend de la longueur de ses poils, plus ils sont longs, plus les brossages doivent être fréquents). En ce qui concerne le toilettage, le Pomsky ne nécessite pas plus d’un à deux bains par an.

En ce qui concerne les problèmes qui peuvent affecter la santé du Pomsky, la race est très récente. Nous ne pouvons donc pas tirer des conclusions rationnelles résultant d’un recul pertinent. Néanmoins, les soucis éventuels vont certainement être les mêmes que ceux que l’on peut observer chez ses antécédents : le Husky ou le chien poméranien.

Caractère et éducation du Pomsky

Le Pomsky affiche un caractère très agréable. C’est un chien très intelligent et qui aime bien jouer. Cependant, comme pour toutes races des chiens, il faut penser à lui assurer une éducation ferme et une socialisation correcte dès son plus jeune âge.

En d’autres termes, Le caractère assez fort et puissant du Husky est adouci par celui du loulou poméranien dans le cas du Pomsky.

Prix du Pomsky

Le Pomsky est actuellement une race de chien très à la mode sur les réseaux sociaux et en Amérique. Ce phénomène a un impact très fort sur son prix d’acquisition. En effet, celui-ci est actuellement compris entre 2500 euros et 4500 euros.




Similar Posts:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here